Jeudi, 29 Jui 2017
Vous êtes : Accueil

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
70
Hier :
106
Semaine :
414
Mois :
2981
Total :
121082
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

Espace d'administration



Assemblée Générale de la CNAC-MURIMA W'ISANGI avec le ministère de la Bonne Gouvernance PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par CNAC-MURIMA W'ISANGI   
Mercredi, 09 Octobre 2013 09:41

alt

LES RESOLUTIONS DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA CONFEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DES CAFEICULTEURS DU BURUNDI TENUE A GITEGA DANS LE CENTRE EMAUS EN DATE DU 04 AU 05 OCTOBRE 2013 CONCERNANT LES PARTS RESERVATAIRES DANS LES STATIONS DE LAVAGE DEJA VENDUES.

 

Les caféiculteurs acceptent de prendre les parts réservataires de 25% dans les stations de lavage déjà vendues. En conséquence, ils demandent ce qui suit :

 

  1. Vue la vision des caféiculteurs réunis au sein de la CNAC-MURIMA W’ISANGI qui stipule que «Les Caféiculteurs contrôlent tous les maillons de la production caféicole depuis les pépinières jusqu’à l’exportation, vivent dignement dans leurs familles, leur entourage et dans tout le pays, sont unis, ont une production accrue et de qualité qui leur permet d’avoir un bon niveau de vie». Les décisions contraires à cette vision ne seront en aucun cas tolérées par les caféiculteurs.
  2. Avant de souscrire à ces parts réservataires, la CNAC-MURIMA W’ISANGI devra en premier lieu étudier et comprendre les lois qui régissent ces sociétés pour que nous puissions adhérer après avoir intériorisé ces concepts et nous préparer en conséquence.
  3. Les caféiculteurs demandent au Gouvernement de mettre en exécution les recommandations issues de l’atelier de Ngozi qui avait été organisé par le Ministère à la Présidence chargée de la Privatisation et de la Bonne Gouvernance, organisé en date du 19 Juillet 2013 après les descentes effectuées à Gitega et Ngozi du 17 au 19 juillet 2013.
  4. Mettre en place une commission composée des représentants du Gouvernement et les Représentants des caféiculteurs en vue de préparer les accords qui régissent la souscription aux parts réservataires de 25% pour les stations déjà vendues.
  5. Demander au Gouvernement d’organiser un atelier dans lequel seront conviés les représentants des caféiculteurs et ceux qui ont déjà acheté des stations de lavage en vue de nous entendre sur les accords qui doivent nous lier afin que nous puissions travailler en harmonie.
Mise à jour le Jeudi, 28 Novembre 2013 09:26