Lundi, 21 Auo 2017
Vous êtes : Accueil

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
16
Hier :
135
Semaine :
16
Mois :
2093
Total :
127313
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

Espace d'administration



Atelier de lancement du nouveau programme quinquennal du Projet AREMOCOOP PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par CNAC-MURIMA W'ISANGI   
Mardi, 27 Juin 2017 13:36


En date du 7 juin 2017 dans les enceintes du Sanctuaire Mont Sion GIKUNGU, la CNAC MURIMA W'ISANGI a procédé aux activités de l'atelier de lancement du nouveau programme quinquennal du Projet d'appui au renforcement du mouvement coopératif AREMOCOOP en sigle. cet atelier a vu la participation des membres du Comité Exécutif de la CNAC, des présidents et les coordonnateurs techniques des fédérations, des présidents et les animateurs endogènes des coopératives bénéficiaires du projet, les cadres de la CNAC.

Dans son discours de circonstances le Président de la Confédération Nationale des Associations des Caféiculteurs du Burundi « CNAC-MURIMA W’ISANGI » Monsieur Joseph NTIRABAMPA a souhaité la bienvenue aux participants dans l’atelier et les a encouragé d’échanger, faire une réflexion sur le rapport d'activités de trois ans du même programme et le nouveau programme du projet AREMOCOOP financé par l'organisation non gouvernementale de droit belge Broederlijk Delen. Il a souligné aussi que l’occasion se présente pour s’auto-évaluer et prendre des mesures pour le programme 2017-2021.

Il n'a pas oublié de Il a aussi remercié le Royaume de Belgique en collaboration avec BD pour le soutien qu’il ne cesse d’apporter aux caféiculteurs, via les coopératives accompagnées par le projet AREMOCOOP.

Dans sa présentation la Coordinatrice du Projet AREMOCOOP, Madame Judith NDUWIMANA a d'abord montré les principales activités qui ont été réalisé durant le programme triennal qui vient de se terminer en se focalisant sur les principaux axes / volets d’interventions qui se trouvaient dans la planification triennale (2014-2016) convenu entre CNAC MURIMA W’ISANGI et BD.

         Trois axes ont été cités entre autres :

  1. Renforcement des capacités des coopératives (bonne gouvernance et gestion due la coopérative, AGR, etc.) ;
  2. Amélioration des services rendus aux membres des coopératives respectives ;
  3. L’augmentation de la productivité du café.

 

Elle a aussi présenté les résultats atteints au cours de la période de trois dernières années. Elle a signalé que le niveau de satisfaction des résultats a été faible.

Les résultats de cette période ont fait que deux des coopératives encadrés soient délaissées au cours du programme 2017-2021. Il s’agit de la coopérative NSANZIKAWA (MUHUTA-RUMONGE) et de la coopérative GARUKIRUMURIMYI (MAKEBUKO-GITEGA).

Elle a ensuite présenté le nouveau programme quinquennal qui s'annonce en spécifiant que pour le moment, les activités du projet seront focalisées au niveau des ménages de la zone d’action.

Elle a également notifié aux participants présents qu’au cours de ce programme les coopératives signeront des contrats de partenariat pour s’engager de travailler dans le but de contribuer à l’atteinte des résultats escomptés.

La coordinatrice du projet AREMOCOOP a fait connaître aux participants que BD va entreprendre une nouvelle approche. La zone d’action sera scindée en deux : la zone synergique (Kayanza, Ngozi, Kirundo et Muyinga) où tous les partenaires du projet BD sont appelé à œuvre ensemble et la zone d’extension de chaque partenaire. Pour la CNAC, dans la zone synergique, les activités se focaliseront sur le partage des résultats sur la recherche-action centré sur la fertilisation du café par la fumure issue des toilettes écologiques ; tandis que dans le reste de la zone d’action, les activités seront centrées sur le plaidoyer nourri par les résultats de la recherche action, l’intégration de la dimension genre à tous les niveaux, les actions de protection de l’environnement et le renforcement des capacités.

 

Quelques recommandations et Conclusion ont été dégagés par rapport aux bénéficiaires


 Aux présidents des coopératives qui vont continuer l’accompagnement au cours du nouveau programme, de redoubler les efforts pour aller de l’avant dans la mise en pratique des connaissances acquises ;Les participants ont recommandé de faire des séances d’auto-évaluation a mis parcours pour contourner certains défis à temps ;

Les coordinateurs techniques des fédérations dans la zone du projet doivent collaborer avec les coopératives et d’autres associations des caféiculteurs pour émettre sur les même ondes dans les différentes activités (la conduite des pépinières afin que le défis de manque de semences par les coopératives soit lever et que les résultats attendus soit atteints) ;

Les coopératives doivent entreprendre d’autres activités génératrice de revenus, tel que le commerce d’autres produits ou autres activités en dehors de la campagne caféicole, afin d’augmenter leur patrimoine et devenir viables financièrement;

Suite à l’insuffisance de la fumure organique à mettre dans les plantations de café, les participants ont proposés aux caféiculteurs de faire des échantillons des caféiers dans la plantation au lieu de la mettre sur les cultures vivrières seulement;

Les participants ont encouragé la responsable du projet AREMOCOOP, de cibler et continuer avec les caféiculteurs qui s’engagent et veulent vaquer aux activités du projet pour n’est pas perdre du temps avec des gens qui n’acceptent pas le changement ; 

Organiser les visité d’échanger pour les  activités innovante non exécute par certaines coopératives dans leurs régions respectives.


Vous saurez qu'à la fin de l'atelier les participants dans cet atelier ont contribué de façon satisfaisante en émettant des vues allant dans le sens des actions à mener pour contourner certains défis déjà observer dans les trois années antérieures et avec comme but de capitaliser les activités du projet dans le nouveau programme de 2017 à 2021.