Samedi, 20 Jan 2018
Vous êtes : Accueil

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
19
Hier :
505
Semaine :
1699
Mois :
3210
Total :
146073
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités

Espace d'administration



Mobilisation des caféiculteurs PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Jérôme Sinankwa   
Jeudi, 04 Janvier 2018 15:58

 

Les bonnes pratiques agricoles pour booster la production du café.


La tendance était à la baisse au cours de ces dernières années. Environ 15 mille tonnes lors de la période 2016-2017, après avoir atteint 34 000 tonnes en 1990-1991 et 41 000 tonnes en 1994-1995; ce qui constituait un record


Tous les moniteurs agricoles mobilisés.

Pour relancer la filière café qui tarde à connaitre cette embellie tant promise, la démarche initiée depuis décembre 2017 par la Confédération Nationale des caféiculteurs du Burundi, CNAC, passe par la mobilisation tout azimut des moniteurs des moniteurs caféicoles. Pour cela, elle a reçu l'appui du PACSC, Projet d'Appui à l'Amélioration de la Compétitivité du Secteur Café financé par la Banque Mondiale. 

 

alt  alt

 

Explications pratiques pourla mise en place de nouveaux plants de caféiers


Dans la seule province de Kirundo, 66 moniteurs du café ont suivi ces formations en 2 groupes; le premier groupe s'est retrouvé sur la colline de Nyagatovu en commune de Vumbi-Bukuba, le deuxième groupe a suivi ces séances d'harmonisation et d'échanges de bonnes pratiques en commune de Busoni.

Tous les techniciens agricoles des 7 fédérations de la CNAC avaient été conviés ces 27 et 28 décembre 2017 à des formations-échanges d'expériences sur les bonnes pratiques agricoles. L'ambition est de passer d'une production de 0,8 à 1 kg par caféier à au moins 2 kg, voir plus comme dans d'autres zones de culture de café.

 

Innovation et harmonisation des approches

L'engouement pour la culture du café passe aussi l'optimisation des performances dans l'exploitation des terres souvent très morcelées au Burundi.

 

alt

Culture intercalaire. Du haricot dans un champ de jeunes caféiers

 

C'est ainsi que des cultures intercalaires ont été introduites dans les champs de caféiers de moins de 3 ans; ce qui garantit un revenu aux ménages avant les premières récoltes, dans la mesure où la redynamisation du secteur caféicoles passe par le remplacement du verger caféier, car près de 30% est très vieux, et n'est plus suffisamment rentable.

Il va sans dire aussi de l'importance de l'usage des engrais organiques et chimiques dans la fertilisation et de la lutte contre les parasites et autres malades du caféier.

Mise à jour le Vendredi, 05 Janvier 2018 11:11