Mercredi, 13 Déc 2017
Vous êtes : Accueil

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
27
Hier :
132
Semaine :
272
Mois :
1505
Total :
140541
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

Espace d'administration



CREATION DE LA COOPERATIVE DES APICULTEURS PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par CNAC-MURIMA W'ISANGI   
Lundi, 10 Juillet 2017 09:27

En date du 29 juin 2017 dans les enceinte du Procure Saint Charles Borromée de Ngozi s’est tenue une réunion en assemblée générale pour la création d'une coopérative des apiculteurs membres des coopératives caféicoles accompagnées par le projet d'appui à l'amélioration des revenus des caféiculteurs communément dénommé des SARCA. Les membres de cette nouvelles seront les apiculteurs membres des coopératives des provinces Kayanza, Ngozi, Kirundo et Muyinga.

Etaient présents à la réunion, les participants constitués de 4 personnes représentants les apiculteurs de chaque groupement au sein de la coopérative, dont la répartition était la suivante :Kayanza : 2 groupements, 6 personnes ;Ngozi : 3 groupements, 12 personnes ;Kirundo : 1 groupement, 2 personnes ;Muyinga : 2 groupements, 4 personnes. au total 8 groupements étaient représentés et sur 32 personne attendues, 24 personnes ont participé, soit 75%.

Trois points ont fait l'objet de la réunion à savoir: Présentation des principes coopératifs et structure des coopératives, choix du nom de la coopérative, élection des organes de gestion.

Dans son allocution d'ouverture, Monsieur joseph NTIRABAMPA, président de la CNAC MURIMA W'ISANGI a salué cette initiative car les apiculteurs-caféiculteurs vont profiter pour rendre leur métier plus professionnel et les revenus seront augmentés sans doute.

Dans son exposé Madame NDUWIMANA Judith, coordinatrice du projet d'appui au renforcement du mouvement coopératif a passé en revue les 7 principes coopératifs en commençant par la description des différents types de coopératives. Elle a ensuite décrit la structure de la coopérative en se focalisant sur les organes, les effectifs (provisoire avant de connaître ce que dira la loi sur les coopératives) et les qualités des membres de ces derniers. Il s’en est suivi un moment d’échange où les participants étaient intéressés et posaient surtout des questions d’éclaircissement.

En ce qui est de la création de la coopérative des apiculteurs, il a été question de choisir le nom de celle-ci et son lieu d'implantation, les participants se sont convenus sur le nom en kirundi « BUKIMIKORO », ce qui se traduit en français « Miel source de revenu » et le lieu d’implantation choisi est le chef-lieu de la province de Ngozi comme lieu central pour les 4 provinces.

Après la définition des critères d’acceptation des candidats aux élections entres autres: Etre un apiculteurs-caféiculteurs ;avoir au minimum trois ruches ;ne pas avoir une autre responsabilité dans la coopérative de café (cumul de fonction) ; pour le conseil d’administration, parmi les 7 personnes il doit y avoir 4 hommes et trois femmes ;dans le comité de surveillance, sur 3 personnes, il faut au moins une femme ;toutes les provinces doivent être représentées.

Après la séance d'élection par le moyen d'une personne une voix par le vote écrit, des organes qui vont diriger cette nouvelle coopérative ont été élus.

Les membres du conseil d’administration sont :

1.NGWANIYE Saïdi, Président

2.NGENDAKURIYO Victor, Vice-Président;

3.NIYONZIMA Dorothée, Secrétaire;

4.NKURUNZIZA Gaspard, Vice-secrétaire;

5.NTAHOKAGIYE Suzanne, Trésorère (Kayanza)

6.MIBURO Eric, Vice-trésorier (Kirundo)

7.MANARIYO Georgette, Conseillère (Kirundo).

Les membres du comité de surveillance sont :

1. NYANDWI Sicaire, Président (Kayanza)

2.AMINA Saola, Vice-Président (NGOZI)

3.NDIKUMASABO Méthode, Secrétaire (MUYINGA)

Avant de clôturer la réunion, le président de la coopérative BUKIMIKORO nouvellement, a pris la parole et a remercié tous les participants sur leur participation efficace lors des élections et a promis de faire de l’effort pour la bonne marche de cette dynamique. Quant au capital de départ de la coopérative, la part sociale a été fixée à 10 000Fbu par membre.

Vous retiendrez ici que les organes nouvellement choisis vont s'atteler au préalable sur les activités urgentes pour que le rêve devienne réalité.