Mercredi, 13 Déc 2017
Vous êtes : Accueil Encadrement Café A Mwaro: Lancement des activités de fertilisation et de désinsectisation du café- Campagne 2013-2014

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
27
Hier :
132
Semaine :
272
Mois :
1505
Total :
140541
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

Espace d'administration



A Mwaro: Lancement des activités de fertilisation et de désinsectisation du café- Campagne 2013-2014 PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par CNAC-MURIMA W'ISANGI   
Mercredi, 27 Novembre 2013 14:42

Jeudi le 7 Novembre 2013, les intervenants de la filière au Burundi ont participé au lancement des activités de fertilisation et de désinsectisation du café, campagne 2013-2014. Le lancement de la campagne a été rehaussé par la présence de l’Assistant du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Monsieur MWIKOMO Joseph.

Avant de mettre en application le lancement des activités de désinsectisation et de fertilisation, tous les intervenants de la filière café ont suivi une formation y relative dans une plantation de caféiers située sur la colline et sous colline Bwakira, commune Kayokwe de la province Mwaro.

Après avoir mené ces activités, tous les intervenants de la filière café se sont rendus sur le terrain de la commune où différents discours ont été prononcé par les autorités administratives et des représentants de la CNAC et de l’INTERCAFE.

Etant donné que les caféiculteurs ont un rôle prépondérant dans l’entretien des plants de caféiers, l’Assistant du Ministre a invité les caféiculteurs à respecter toutes les campagnes caféicoles surtout celle en rapport avec la désinsectisation dans le but d’éliminer le mauvais goût de pomme de terre qui se fait remarquer à 47% de caféiers non pulvérisés. Il a aussi demandé à l’Autorité de Régulation de la Filière Café, ARFIC en sigle d’assurer un suivi rigoureux pour que tous les intervenants de la filière café suivi la loi relative au café du Burundi. Il a aussi insisté sur l’administration et les techniciens de la filière café d’aider les caféiculteurs dans l’entretien du café afin que la production augmente, étant donné le café génère plus de 60% de devise du pays.

Le président de la CNAC Joseph NTIRABAMPA a signalé que des études faites sur terrains montrent qu’il se fait remarquer plus de 15 punaises par pieds de caféiers dans des provinces de Kayanza et Ngozi, a ajouté que les comités collinaires doivent assurer un suivi rigoureux afin de poursuivre les insectes nuisibles à la production de café de qualité. Sur ce, Joseph NTIRABAMPA recommande aux caféiculteurs de rénover de vieilles plantations de caféiers, les pailler, … surtout que toutes les activités d’encadrement leur incombent. D’après lui, c’est dans ce sens que le contrat (CNAC-INTERCAFE) de partenariat dans l’entretien de caféiers sera respecté. Il a demandé au gouvernement de protéger les caféiculteurs pour qu’ils se développent à travers les coopératives surtout que la commercialisation de leur café sera transparente.

Dans le cadre d’accroitre la production du café, le président de l’INTECAFE François NKURUNZIZA demande aux intervenants: Administration locale, les dépulpeurs, les déparcheurs, les exportateurs et les organisations partenaires de la filière café de travailler en complémentarité et en synergie. Il a demandé aux organisations partenaires (FIDA et autres) de distribuer aux caféiculteurs des troupeaux (animaux domestiques) qui les aideront à augmenter la fumure organique et par la suite accroitre la quantité et la qualité de café.

Par Bernard Bwampamye